Le trading Over-The-Counter (OTC) avec des CFDs

Over The Counter - OTC

Le terme "Over The Counter" ou OTC en relation avec les produits qui peuvent être achetés ou vendus librement sans l'intervention d'une bourse ou d'une autorité centrale.

Dans son sens le plus simple, un instrument financier de gré à gré (OTC) est donc un instrument qui n'est pas négocié sur un marché ou une bourse centralisée. Cela signifie que l'instrument financier est négocié directement entre les deux parties (acheteur et vendeur), qui peuvent être des banques, des institutions financières ou d'autres opérateurs. Dans le cas des CFD, le trading a lieu directement entre le trader et le broker CFD.

Dans le monde des actions, seules les plus grandes entreprises sont généralement cotées en bourse. Certaines actions sont négociées directement sur un réseau de brokers et sont appelées actions non cotées. Ces actions qui ne sont pas cotées sur une bourse comme le NYSE ou le NASDAQ sont généralement incluses dans le "bulleting board" (marché hors-cote ou OTCBB) qui est essentiellement un marché de gré à gré, elles peuvent également être négociées et cotées sur le "Pink Sheets" (actions qui sont négociées sur le National Quotation Bureau qui comprennent de nombreuses sociétés de tous types de secteurs, dont certaines en faillite), ainsi appelé parce que des listes de sociétés ont été imprimées sur du papier rose.

Les sociétés peuvent être radiées d'une bourse de valeurs parce qu'elles ne sont pas en mesure de satisfaire aux exigences pour être incluses dans ce marché et qu'il s'agit généralement de petites entreprises ou de sociétés en faillite. Bien que le NASDAQ fonctionne plus comme un bulleting board électronique que comme un marché centralisé à l'instar du NYSE ou du LSE, par définition, les actions négociées sur le NASDAQ ne sont pas considérées comme des actions négociées hors-cote.

D'autres instruments financiers peuvent également être négociés par le biais d'un système de gré à gré, tels que le forex, les matières premières, les actions et autres. Dans ce cas, bon nombre des transactions effectuées entre les banques qui utilisent des titres de créance peuvent être considérées comme des opérations OTC, puisque ces négociations sont organisées spécifiquement et individuellement dans le cadre d'une opération de swap sur défaillance (CDS).

L'un des inconvénients potentiels du trading sur les marchés hors-cote est que chaque transaction est privée et que, par conséquent, le trader n'est pas protégé dans le cas où la transaction souffrirait d'irrégularités par opposition à ce qui se produit lorsqu'un investisseur négocie sur un marché ou une bourse centralisée. Même avec un broker CFD réputé et bien financé, il s'agit toujours d'un type de transaction différent lorsque nous ouvrons une position sur le marché par son intermédiaire plutôt que par le biais d'une bourse centralisée.

Les CFDs OTC

Autrefois, tous les brokers CFDs agissaient tous en tant que teneurs de marché. Cependant, en 2007, l'ASX (Australian Stock Exchange) a décidé de proposer une alternative et a commencé à coter des CFD sur le marché. De cette façon, les CFDs sont négociés directement sur le marché boursier, ils bénéficient également de l'effet de levier et des coûts réduits des CFDs, car ils sont standardisés.

Malgré cela, la grande majorité des Contracts For Difference sont aujourd'hui des produits dérivés de gré à gré, émis par les brokers qui agissent en tant que teneurs de marché et intermédiaires entre les traders et le marché. Certains de ces brokers, en particulier les plus importants, offrent à leurs clients un accès indirect à une grande variété de marchés (dans certains cas même des centaines) par le biais de CFDs Over-The-Counter basés sur les devises (forex), des centaines d'actions, indices boursiers, matières premières de différents types, obligations, ETFs, etc.

compte démo gratuit