español  français

Qu'est-ce que le scalping de la bourse ?

Scalping

Le scalping est un style de trading spécialisé dans la prise de bénéfices sur de petites variations de prix. Le trader doit avoir une stratégie de sortie stricte pour éviter de perdre tous les petits bénéfices avec une perte importante. Les bons outils, comme un flux en direct, un courtier à accès direct (No Dealing Desk) ou DMA (Direct Market Access) et de l'endurance pour placer de nombreux trades sont nécessaires pour que cette stratégie soit couronnée de succès.

Le scalping est basé sur l'hypothèse que la plupart des indices boursiers, des paires de devises ou des actions terminent la première étape d'un mouvement, ce qui annonce un probable retracement du cours.

Un scalper prend le plus grand nombre de petits profits que possible, une telle approche est à l'opposer de l'état d'esprit "laissez courir vos bénéfices". Le sclapeur obtient des résultats en augmentant le nombre de trades gagnants et la taille de position.

Il n'est pas rare pour un opérateur à long terme d'obtenir des résultats positifs avec un taux de réussite inférieur à 50 %, les victoires sont donc beaucoup plus grandes que les pertes. Un bon scalpeur a un ratio beaucoup plus élevé de trades gagnants par rapport aux trades perdants tout en gardant les bénéfices à peu près égaux ou légèrement plus grand que les pertes.

Les principes de bases du scalping sont les suivants :

L'exposition amoindrie et limite le risque - Une exposition de courte durée sur le marché diminue la probabilité de perdre suite à un événement indésirable.

Les petits mouvements sont plus faciles à obtenir - Un plus grand déséquilibre entre l'offre et la demande est nécessaire pour justifier des changements de prix plus importants.

Les petits mouvements sont plus fréquents que les grands - Même pendant les périodes où les marchés financiers sont relativement calmes, il y a beaucoup de petits mouvements qui peuvent être exploités par un scalpeur.

Le scalping peut être un style de trading principal ou complémentaire.

Le scalping peut être très rentable pour les traders qui décident de l'utiliser comme principale stratégie, ou même pour compléter d'autres types de négociations. La stratégie de sortie stricte est la clé pour ne pas perdre les bénéfices accumulés. Le montant brève de l'exposition au marché et la fréquence des petits mouvements sont des attributs essentiels qui attirent de nombreux traders.

Un scalpeur pur fera un certain nombre de transactions par jour, de quelques trades à plusieurs centaines. Le scalpeur utilise des graphiques à très court terme de 1 ou 5 minutes, la plupart du temps, il joue sur des retracements en se basant sur l'analyse technique des supports / résistances, des figures chartistes et des chandelier japonnais. Les trades en scalping peuvent être exécutés sur des ruptures de supports / résistances ou sur des rebonds dans un trading range, mais aussi à l'aide d'indicateurs techniques. Le ratio risque / récompense est généralement de 1:1, ce qui signifie que la taille du profit est égale à la taille d'un stop dictée par la configuration.

Pour ce type de trading, l'exécution rapide et instantanée des ordres est cruciale, un courtier à accès direct (STP / NDD / DMA) est l'arme de prédilection.

Les traders à moyen ou long terme peuvent aussi utiliser le scalping comme une approche complémentaire quand le marché est instable ou dans un range étroit. Quand il n'y a pas de tendance dans un time frame plus long, les graphiques à plus court terme peuvent révéler des tendances visibles et exploitables avec le scalping.

Le scalping n'est pas recommandé aux traders débutants

Le scalping ne convient pas aux traders débutants, car il demande une grande rigueur et de l'expérience pour prendre rapidement les pertes et les bénéfices. De plus la fréquence élevée des trades demande beaucoup d'attention, les débutants finissent en général par faire des erreurs par manque de concentration et de méthode.

Le choix du broker pour faire du scalping

Pour scalper, il n'est pas recommandé de choisir un broker CFD teneur de marché (market maker), mais un courtier CFD DMA (No Dealing Desk) qui passe les ordres directement sur le marché. Les markets makers sont de bons brokers, mais leur modèle d'exécution ne leur permet pas de gagner de l'argent avec des scalpeurs.

Les frais de courtage et spreads doivent aussi être pris en compte pour le choix du broker, car le scalping engendre des frais importants en raison du nombre d'ordres exécuter chaque jour.

Le troisième point important concerne la rapidité d'exécution et la plateforme de trading, le scalpeur a besoin d'un logiciel de trading qui lui permet d'ouvrir et de fermer rapidement des ordres en un clic et de configurer la prise de profit et le stop automatiquement. Le courtier doit exécuter rapidement les ordres sans slippage et re-cotation, même lorsque les marchés sont volatiles.