Comment fonctionnent les brokers CFD Market Makers ?

Market Makers

Contrairement aux brokers DMA (Direct Market Access) qui transfèrent les ordres de leurs clients directement sur le marché avec une transaction sur l'instrument sous-jacent, les brokers teneurs de marché (Market Makers) peuvent assumer le risque d'une transaction en prenant ou en ouvrant leurs propres positions en fonction des ordres de leurs clients. Le broker CFD Market Maker fournit des cotations de prix à ses clients pour qu'ils puissent effectuer leurs transactions d'achat/vente et, ce faisant, crée un écart (spread) entre les cours acheteur et vendeur en dehors de l'environnement du marché sous-jacent (cet écart entre les cours acheteur et vendeur est basé sur les cours de l'instrument sous-jacent sur lequel le CFD est basé).

Les spreads offerts par les teneurs de marché sont légèrement plus élevés que ceux que nous obtenons en opérant directement sur le marché sous-jacent, comme c'est le cas des marchés à terme, des marchés du forex (devises) ou des marchés boursiers où nous pouvons acheter et vendre des actions directement. Les Market Makers neutralisent leur exposition en négociant sur les marchés et gardent le spread comme profit. La bonne nouvelle pour les traders de CFD est que le marché de ces produits dérivés est devenu si compétitif qu'un grand nombre de brokers offrent des spreads toujours plus serrés.

Le plus grand avantage des Markets Makers est qu'ils offrent à leurs clients l'accès à une variété croissante de marchés financiers à partir d'un seul compte et d'une seule plateforme de trading. Par exemple, les traders peuvent négocier des CFDs basés sur des paires de devises (Forex), des actions de différents marchés, des matières premières, des taux d'intérêt et plus (contrairement aux brokers DMA qui permettent uniquement de négocier des CFDs basés sur des actions).

La taille des spreads entre les cours acheteur et vendeur dépend de la liquidité et de la volatilité de l'instrument sous-jacent, ce qui explique pourquoi les Markets Makers offrent des spreads plus serrés pour certains instruments ou plus larges pour d'autres marchés. Il faut tenir compte du fait que certains brokers teneurs de marché ne facturent pas de commissions directes (en fait, certains de ces brokers le font et d'autres non) pour les opérations de leurs clients puisqu'ils tirent leurs profits du spread supplémentaire entre les cours acheteur et vendeur.

Les teneurs de marché couvrent-ils les positions de leurs clients ?

Les teneurs de marché ne jumellent pas nécessairement les acheteurs et les vendeurs sur une base individuelle. Lorsqu'il traite avec un tel broker, le trader négocie essentiellement des contrats directement avec l'entreprise. Par conséquent, le broker devient la contrepartie des transactions du client et il n'est pas obligé de couvrir les transactions sur le marché, en fait, il est parfaitement possible pour un broker CFD Market Maker d'assumer le risque des transactions de ses clients. Une fois qu'une transaction est exécutée, le broker procède à la compensation de la position qu'il a prise avec celles ouvertes par d'autres traders qu'il a acceptés sur le même marché.

Idéalement, ces brokers offrent leurs services à un grand nombre d'investisseurs qui spéculent que les prix vont augmenter tandis qu'un autre groupe d'investisseurs spécule que les prix vont baisser, donc en théorie le risque de chaque groupe compense pour l'autre et le broker obtient le spread comme un profit. Cependant, lorsque la plupart des clients spéculent dans un sens seulement et que seul un petit groupe d'investisseurs spécule dans l'autre, le broker doit gérer son risque en se couvrant sur les marchés financiers sous-jacents, ce qui dépend de l'analyse faite par son dealing desk quant au comportement possible du marché.

De cette façon, un broker market maker compense normalement les positions ouvertes par ses clients (et les positions qu'il ouvre comme contrepartie à ces transactions) avec les positions d'autres clients et en cas d'exposition résiduelle sans compensation, il procède à la couverture de ce risque directement sur le marché sous-jacent.

Dans le cas des investisseurs qui opèrent avec des volumes relativement faibles qui sont généralement regroupés avec d'autres petits investisseurs, le risque est géré collectivement. Dans le cas des grands spéculateurs, les markets makers appliquent des mesures individualisées à chaque cas en ce qui concerne la façon dont ils gèrent leurs positions pour eux - s'il s'agit d'opérateurs qui réussissent, leurs positions sont susceptibles d'être couvertes immédiatement.

Comment les market makers traitent les ordres de leurs clients ?

Supposons que 3 traders ouvrent les positions suivantes par l'intermédiaire d'un broker CFD Market Maker :

Le trader 1 ouvre une position longue avec un risque de 10 $ par point.
Le trader 2 ouvre une position longue avec un risque de 20 $ par point.
Le trader 3 ouvre une position courte avec un risque de 10 $ par point.

Le broker agit à titre de contrepartie dans chacune de ces opérations, ce qui laisse à la société une position acheteuse nette avec un risque de 20 $ par point. À ce stade, le broker peut prendre la décision de couvrir cette exposition excédentaire en achetant directement sur le marché un certain nombre de contrats à terme équivalant à une exposition au risque de 20 $ par point. Ce faisant, le broker neutralise son exposition excédentaire puisqu'il est couvert contre tout mouvement du cours.

compte démo gratuit