Qu'est-ce que la profondeur du marché de niveau 2 ?

La plupart des investisseurs ont accès aux principales cotations d'une grande variété d'instruments financiers tels que les actions, les paires de devises ou les matières premières, par exemple, par le biais de leurs plateformes de trading. Ces prix, également connus sous le nom de "Yellowstrip" (bande jaune) sont généralement proposés par les brokers en direct ou légèrement retardés. Ces cotations affichent généralement à gauche le prix d'achat et à droite le prix de vente.

Pour un investisseur ou un trader expérimenté, il est très utile de connaître le comportement des autres acteurs du marché. Par exemple, l'investisseur peut utiliser ces informations pour déterminer si le comportement des autres traders et les mouvements de prix qu'ils produisent peuvent indiquer une baisse ou une hausse imminente du prix d'un instrument.

Les investisseurs qui ont accès à un service appelé "Level 2 Data" peuvent voir précisément ce qui se passe. Par exemple, il peut y avoir des centaines d'investisseurs qui font la queue pour vendre et seulement trois qui font la queue pour acheter. Ou vice-versa. Il peut également y avoir un écart important entre le prix visible et le prix qui se trouve sur la ligne suivante pour prendre sa place. Cet outil est particulièrement utile lorsque l'on négocie des instruments financiers directement sur des marchés centralisés, comme les actions négociées sur les marchés boursiers. Cependant, dans le cas des instruments négociés sur les marchés de gré à gré (OTC) comme les paires de devises (Forex), le niveau 2 n'est pas aussi utile ou précis, surtout pour les traders qui effectuent des opérations intraday.

Voici une capture d'écran du niveau 2 pour le titre Barclays Bank :

carnet d'ordres niveau II

Dans ce cas, si nous voulons vendre 3500 actions de Barclays, il sera facile d'obtenir le prix qui apparaît dans la bande jaune (Yellowstrip) de 517,25 pour chaque action puisqu'il y a suffisamment d'acheteurs prêts à payer ce montant et à acheter le nombre d'actions vendues. Cependant, si vous voulez vendre un volume supérieur à 17465 actions (disons 25000 actions), vous devrez probablement accepter que certaines de ces actions soient négociées avec des acheteurs qui offrent seulement 517 par action. Et ainsi de suite. Dans ce cas, nos 25 000 actions auraient couvert l'achat des 5 premiers acheteurs de la file d'attente et elles auraient même couvert une partie du volume de l'acheteur numéro 6.

Dans le cas de titres à fort volume de transactions comme Barcleys, les ordres des deux côtés changent sans cesse. Par conséquent, le montant disponible dans le prix principal (bande jaune) peut augmenter ou diminuer rapidement dans une ou les deux colonnes. Si les ordres d'achat à 517, 25 du côté gauche étaient soudainement pris par un vendeur de 20000 actions, alors le prix de 517 pourrait prendre la première place, ce qui créerait un prix principal de 517 - 517, 5 (cela signifie que l'écart augmenterait d'un quart de cent à un demi cent).

À quoi sert le carnet d'ordres de niveau II ?

Les traders qui ont de l'expérience et des compétences en lecture et en interprétation du carnet d'ordres de niveau 2 peuvent détecter des modèles de comportement qui indiquent une accumulation des pressions à l'achat ou à la vente qui pourrait entraîner une hausse ou une baisse des prix quelques instants plus tard. Ils peuvent également reconnaître un comportement trompeur, comme une accumulation d'ordres qui sont retirés à plusieurs reprises de la liste à l'approche du début de la file d'attente pour être réintroduit à un prix plus éloigné, c'est-à-dire de faux ordres qui sont utilisés pour générer une fausse pression d'achats ou de ventes. L'objectif de cette pratique est de piéger les traders dans l'attente d'un éventuel achat ou d'une éventuelle vente massive (ce qui n'est jamais fait) qui pourraient faire monter ou baisser le prix sur le marché.

Les traders qui mettent ces ordres en jeu vont des grandes sociétés aux traders individuels (dans ces cas, le spéculateur a besoin d'un accord spécial qui lui garantit l'accès et lui permet d'utiliser cette pratique en payant à chaque fois un petit montant).

Pour le trader dont les stratégies sont basées sur des transactions à court terme, le niveau 2 peut être extrêmement utile pour déterminer quand entrer ou sortir rapidement rapidement avant qu'un mouvement inverse ne se produise. Il peut également être utilisé pour empêcher ce même trader d'ouvrir une position si les données de niveau 2 montrent qu'un mouvement opposé est en train d'arrivée.

Pour le day trader (le trader qui négocie pour une courte période de temps, de quelques minutes à plusieurs heures), le niveau 2 est fondamental, car c'est un outil sophistiqué qui permet d'interpréter le marché à court terme. Au contraire, le niveau 2 est moins utile pour l'investisseur à long terme, car pour lui les fluctuations quotidiennes du marché ne sont pas pertinentes.

Le niveau 2 et les marchés boursiers

Les grandes bourses mondiales (NASDAQ, NYSE, Londres, etc.) disposent d'un système électronique de passation d'ordres par lequel les traders peuvent avoir accès au niveau 2 ou à son équivalent selon la bourse. Dans ce cas, les systèmes utilisés par deux bourses peuvent présenter de nombreuses similitudes et différences en même temps. C'est le cas du NASDAQ et du NYSE aux États-Unis.

Dans le cas de la Bourse de Londres (LSE), ce système dans lequel différents participants au marché passent leurs ordres par voie électronique est appelé SETS. Il opère essentiellement avec les actions les plus importantes de ce marché, y compris celles qui composent le FTSE 100, entre autres. Dans l'autre extrémité de ce marché, la plupart des petites entreprises utilisent un système appelé SEAQ dans lequel on trouve une poignée de teneurs de marché dont le rôle est de générer un marché pour les actions en ajustant leurs propres cours acheteurs et vendeurs qui sont proposés aux traders.

Par ailleurs, entre les actions SETS et les actions SEAQ, il existe une zone hybride appelée SETS / MM, dans laquelle les Market Markers sont disponibles pour déplacer le prix lorsque c'est nécessaire, mais qui en même temps ont parfois tendance à rester en dehors de l'action sur le marché (plus bas dans la colonne) lorsque les ordres sont passés par certains traders.

Le format d'affichage du niveau 2 est le même pour SETS, SETS/MM et SEAQ, mais le contenu (le mélange d'ordres ou de prix des Markets Makers) est affiché différemment et doit être interprété différemment par les traders. Dans le cas des actions SEAQ, par exemple, où les seuls prix indiqués sont ceux fournis par un nombre fixe de Markets Makers (qui, dans le cas des petites actions, peuvent atteindre 1 ou 2 Markets Makers et jusqu'à une douzaine ou plus pour les actions plus importantes), le trader remarquera probablement si les Markets Makers qui sont loin du prix publiquement visible (le prix à bande jaune) s'en éloignent ou au contraire commencent à le quitter. Une partie de l'activité des Markets Makers dans des actions avec peu de mouvement et avec un volume faible offre aux traders plusieurs minutes ou plus d'indications sur un changement possible du prix ou du détenteur de l'action (le prix public), et dans certains cas, ces indications peuvent arrivées une demi-heure ou plus avant le changement. Cependant, certaines compétences sont nécessaires pour déterminer si les Markets Makers répondent véritablement aux intérêts du marché d’une action ou s’ils s'efforcent simplement de créer un mouvement de prix temporaire adapté à un client spécifique cherchant à acheter ou à vendre une quantité considérablement importante d'actions cachées.

Niveau 2 sur d'autres marchés financiers comme le forex

Sur d'autres marchés financiers comme le forex, différentes versions du Niveau II sont également offertes, y compris celle de la plateforme cTrader, ce qui permet aux traders de négocier avec une plus grande profondeur de marché et de voir les volumes des transactions. Toutefois, dans le cas des marchés financiers non centralisés (OTC) où les opérations d'achat et de vente sont effectuées de gré à gré (les contrats sont négociés directement entre les deux parties en dehors du cadre des marchés organisés), les informations fournies par le niveau 2 des brokers sont principalement limitées aux participants intégrés au réseau ECN auquel appartient le broker, qui peut être composé de banques, de grandes institutions financières, de teneurs de marché, de courtiers et d'autres traders (grands et petits).

Lorsqu'un broker forex offre à ses clients l'accès à la profondeur de marché de niveau II, cela ne signifie donc pas que les clients ont accès aux informations sur les prix et les ordres de toutes les transactions dans le monde. Cela dit, lorsqu'un trader voit le niveau II d'un broker forex comme Pepperstonne sur cTrader, il ne voit pas réellement le volume total d'acheteurs et de vendeurs pour l'EUR/USD ou le GBP/USD par exemple, il voit simplement les participants du marché pour ce réseau particulier. Toutefois, dans ce cas, le Niveau II est utile pour obtenir les meilleurs prix des grands fournisseurs de liquidité sur le marché, opérer avec des spreads faibles et avoir une idée de la direction que le marché pourrait prendre à court terme, bien que, comme mentionné ci-dessus, sur des marchés comme le forex la précision du volume des transactions n'est pas la même que celle offerte par le Niveau 2 sur le marché des actions et des instruments dérivés comme les indices

Alternative au niveau 2 : le marché basé sur les cotations (Quote-Driven)

L'alternative à l'utilisation du niveau 2 est un système de transfert de cotations (Quote-Driven). Comme son nom l'indique en anglais, ce système est basé uniquement sur le prix pur sans aucun détail sur la profondeur du marché, comme c'est le cas pour le niveau 2.

Dans ce cas, le trader doit faire preuve de prudence, car il est considéré comme un client intermédiaire, pour lequel le broker n’est pas obligé de fournir la meilleure exécution, le prix offert aux clients peut donc différer légèrement du prix du marché sous-jacent.

Cela signifie, par exemple, qu'une action dont le prix sur le marché est compris entre 10,05 $ et 10,06 $ pourrait être proposée par un broker à 10.04 $ à 10,07 $ au moyen d’un système basé sur les cotations. Ce service, sans coût direct, permet aux brokers d'obtenir un profit (le spread) sur les transactions des clients sans avoir à facturer des commissions.

Pepperstone cTrader

71.8 % des comptes détenus par des investisseurs particuliers chez Pepperstone Limited perdent de l'argent en négociant des CFD. Veuillez vous assurer que vous comprenez bien le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre d'accepter le risque élevé de perdre votre argent.