Conseils pour trader des CFDs par le biais du niveau 2 et de l'accès direct au marché

Une bonne plateforme de trading est essentielle pour un trader de CFD. Les investisseurs doivent également avoir accès à une variété d'outils pour augmenter leurs chances de succès dans un environnement aussi complexe que les marchés financiers. Ces outils comprennent des mises à jour sur les marchés, un calendrier économique, un bon progiciel de graphiques avec de multiples outils d'analyse technique, etc.

Une autre ressource qui peut également être importante pour les traders qui négocient des contrats pour différence et d'autres instruments est le niveau II ou la profondeur de marché, qui en réalité est offerte par peu de brokers. Ci-dessous, nous vous expliquerons en quoi consiste ce concept ainsi que quelques conseils de base qui peuvent vous être utiles.

Le niveau 2 et le carnet d'ordres

Pour de nombreux investisseurs, le niveau 2 est sans aucun doute essentiel, car il permet de voir le carnet d'ordres. De nombreux spécialistes font remarquer qu'un trader qui n'a pas accès au carnet d'ordres de niveau 2 se trouve dans une situation similaire à celle d'une personne qui traverse une forêt la nuit et sans lumière. En d'autres termes, le trader négocie à l'aveugle, surtout à court terme. Le niveau 2 peut aider à déterminer le meilleur moment pour entrer et sortir d'une position de trading. Il montre tous les ordres à différents niveaux de prix (le carnet d'ordres) pour un actif financier particulier (généralement utilisé pour trader des actions, car celles-ci sont négociées sur des bourses centralisées). Sur le côté droit de l'écran, nous pouvons voir une liste avec toutes les transactions qui ont lieu : le volume acheté et vendu et à quel prix. La ligne jaune au début du graphique indique les prix actuels du marché (les cours actuels des instruments financiers). Le côté gauche du carnet d'ordres nous indique les ordres d'achats : le volume et le prix. Inversement, le côté droit du carnet d'ordres nous indique ce que les traders sont prêts à vendre.

Les autres données présentées au niveau 2 comprennent le cours le plus élevé et le cours le plus bas atteints pendant la séance de bourse et le volume négocié de ce titre jusqu'à ce moment au cours de la journée.

L'image ci-dessous montre une plateforme de trading avec le niveau 2 d'un broker CFD offrant un accès direct au marché. La première fenêtre montre en temps réel l'actualité du marché et les autres affichent des données de niveau 2 provenant de différentes actions : Venture Production (VPC), Vedanta Resources (VED) et BHP Billiton (BLT) du Royaume-Uni. La seconde image montre une vue plus détaillée du niveau 2 pour le titre Venture.

CFD DMA

Accès direct au marché (DMA)

Le terme DMA signifie Direct Market Access (accès direct au marché). En général, la plupart des traders de CFD commencent avec un broker Market Maker, qui base ses services sur un modèle de prix basé sur les cotations. Ce type de broker offre seulement le prix courant du marché (les principales cotations) qui est indiqué dans la bande jaune du diagramme du niveau 2, ce qui signifie que nous opérons sur la base du spread formé par la différence entre le cours acheteur et le cours vendeur, donc si nous ouvrons une position en utilisant ces cours, le marché doit bouger en notre faveur un certain nombre de points juste pour couvrir le spread et commencer à réaliser des profits.

Dans le cas des brokers qui opèrent sous le modèle DMA, nous pouvons passer nos propres ordres et décider à quel prix nous pouvons acheter ou vendre. Par exemple, un trader peut passer un ordre d'achat d'actions 10 points en dessous du prix du marché, de sorte que pendant une période de volatilité, si le prix atteint le niveau auquel l'ordre a été passé, il sera exécuté avant que les cours ne reviennent au prix du marché qu'ils avaient précédemment. Ce n'est là qu'un exemple parmi tant d'autres de l'efficacité que l'on peut obtenir avec un système DMA. Son plus grand avantage est qu'il donne le pouvoir au trader.

Supposons, par exemple, qu'un broker nous propose une action à un prix d'achat de 7,10 $ et à un prix de vente de 7,00 $ (ce sont les cours du marché actuels indiqués sur la ligne jaune au niveau 2). Avec un broker DMA nous pouvons passer un ordre et essayer d'acheter à 7,01 $. Si l'ordre est accepté et exécuté, nous économisons 9 points de spread. Avec un broker Market Maker, nous aurions dû attendre que l'action se déplace de 4 ou 5 points supplémentaires à 7,15 $ afin d'égaliser le spread et commencer à faire un profit. Pour un trader actif qui opère normalement à court terme, c'est tout simplement ridicule. Pour cette raison, il doit négocier selon ses propres conditions, comme décrit ci-dessus. Une autre caractéristique du modèle DMA est que le trader a la possibilité d'ouvrir des positions pendant l'enchère d'ouverture (7h50 à 8h00) et de clôture (16h00 à 16h35). Parfois, les meilleurs prix sont obtenus pendant ces périodes.

Bien que cela puisse sembler très prometteur, il est recommandé que le trader acquière suffisamment d'expérience dans le trading de CFD avant de s'aventurer sur la voie du trading avec un broker CFD offrant un système DMA. Malgré ses nombreux avantages, le modèle DMA a ses astuces et nécessite de l'expérience et des connaissances pour en profiter. Son plus grand potentiel réside dans les transactions à court terme, car dans le cas des transactions à moyen et long terme, les informations fournies par le niveau 2 ne sont pas très importantes, sauf peut-être si vous voulez établir un bon moment pour entrer sur le marché.

XTB actions DMA