Qu'est-ce que la vente à découvert ?

Tout d'abord, nous allons décrire ce que signifie la vente à découvert lors de l'achat d'actions. En achetant une action, vous achetez une partie de la société. L'achat et la vente d'actions peut se produire avec un courtier en valeurs mobilières ou directement auprès de la société. Les courtiers sont les plus couramment utilisés. Ils servent d'intermédiaire entre l'investisseur et le vendeur et facturent des frais pour leurs services.

Pour utiliser les services d'un courtier, vous devez créer un compte. Le compte qui est mis en place est soit un compte "cash" en argent réel ou un compte sur marge d'un broker CFD. Un compte cash exige que vous payez pour votre actions lorsque vous faites un achat, mais avec un compte sur marge le broker vous prête une partie des fonds au moment de l'achat.

Quand un investisseur se positionne long (position longue) sur un investissement, cela signifie qu'il a acheté une action en pensant que son prix va augmenter à l'avenir. Inversement, quand un investisseur se positionne short (position courte), il prévoit une baisse du prix des actions.

La vente à découvert sur les marché boursiers consiste à vendre une action que le vendeur ne possède pas. Lorsque vous vendez une action votre broker va vous prêter le titre. Les actions sont vendues et le produit crédités sur votre compte. Tôt ou tard, vous devez fermer la position short en rachetant le même nombre d'actions (appelé couverture, call covering) pour les restituées à votre courtier. Si le prix baisse, vous pouvez racheter l'action à un prix inférieur en faisant un bénéfice sur la différence. Si le prix des actions augmente, vous devez les racheter à un prix plus élevé et vous perdez de l'argent. C'est le principe du contrat pour différence.

Ventes à découvert

La plupart du temps, vous pouvez tenir une position courte aussi longtemps que vous le souhaitez, même si un l'intérêt est imputé sur les comptes sur marge. Tenir une position short à découvert pendant une longue période coûtera plus cher. De plus, vous pourriez être contraint de couvrir la position si le prêteur voulait récupérer les actions que vous avez empruntées. Les brokers ne peuvent pas vendre ce qu'ils n'ont pas, alors vous aurez soit à proposer des actions nouvelles à emprunter ou vous aurez à couvrir. Ce remboursement est appelé le "call away". Même si ce n'est pas fréquent, cela peut arriver si de nombreux investisseurs sont short sur un même titre.

Comme vous ne possédez pas les actions que vous vendez (vous avez emprunté et ensuite vendu), vous devez payer le prêteur des titres de tous les dividendes ou les droits déclarés pendant la durée du prêt. Si le titre se divise au cours de votre vente à découvert, vous serez redevable du double d'actions à la moitié du prix.

Avec un broker CFD, vous pouvez vendre à découvert presque tous les actifs sous-jacents disponibles, actions, indices boursiers, matières premières, métaux précieux etc...