Español  français

Réglementation ESMA : traders particuliers contre traders professionnels

ESMA

Au fil des ans, la popularité du trading en ligne a augmenté, attirant des traders de diverses régions du monde. L'année 2018 en particulier, a apporté quelques changements fondamentaux pour les traders CFD et forex dans l'UE. C'est l'année où l'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) a introduit de nouvelles exigences réglementaires pour les brokers CFD, ce qui a entraîné des conditions de trading nouvelles et différentes pour les traders particuliers et professionnels.

La nouvelle réglementation parle essentiellement de changements dans les restrictions de l'effet de levier pour les traders particuliers qui négocient le forex ou d'autres produits CFD avec un broker qui est réglementé au sein de l'Union européenne. Ainsi, certains grands noms du secteur du courtage ont été lourdement affectés par ce changement.

Ces restrictions ne s'appliquent pas aux traders professionnels. Par conséquent, la question de savoir qui peut être considéré comme un trader professionnel se pose depuis un certain temps déjà et est devenue l'un des principaux problèmes auxquels l'ESMA et les brokers de l'UE sont confrontés.

À propos de la nouvelle réglementation de l'ESMA

La nouvelle réglementation de l'ESMA est entrée en vigueur le 1er août 2018. Plusieurs changements ont été apportés, qui ont affecté à la fois les traders et les brokers. L'un des plus grands changements concernait les limites maximales d'effet de levier disponibles pour les différentes classifications de clients. Comme nous l'avons brièvement mentionné auparavant, la règle ne s'applique qu'aux traders particuliers. Pendant ce temps, les traders professionnels sont toujours en mesure de trader avec des effets de levier beaucoup plus élevés.

Voici les nouvelles mesures de l'effet de levier à l'ouverture d'une position par un trader particulier :

  • 1:30 (marge de 3,33 %) pour les principales paires de devises.
  • 1:20 (marge de 5 %) pour les paires de devises non majeures, les CFD sur l'or et les principaux indices.
  • 1:10 (marge de 10 %) pour les CFD sur matières premières autres que l'or.
  • 1:5 (marge de 20%) pour les actions individuelles (CFDs sur actions) et autres valeurs de référence.
  • 1:2 (marge de 50%) pour les CFD sur les crypto-monnaies.

Pourquoi l'ESMA a-t-elle établi différentes classifications de clients ?

Conformément à la réglementation MiFID II, tous les brokers CFD de l'UE doivent faire la distinction entre les clients particuliers et les clients professionnels. La raison en est que le trading de CFD a un effet de levier, ce qui signifie que, s'il peut multiplier le potentiel de profit, il peut aussi multiplier le potentiel de pertes. L'ESMA considère que tous les investisseurs ne sont pas adaptés à ce type de trading à effet de levier. Par conséquent, la nouvelle restriction ne s'applique qu'aux traders particuliers, afin de leur éviter le risque élevé de perdre tous leurs fonds en peu de temps.

Malgré cela, tout trader peut demander à être classé dans la catégorie des professionnels. Il doit satisfaire à des exigences qualitatives, quantitatives et procédurales spécifiques, dont nous allons parler plus loin dans cet article.

En tant que client professionnel, vous pouvez bénéficier de plusieurs avantages, tels que :

  • Des exigences de marge réduites (effet de levier accru) : vous êtes autorisé à ouvrir des positions à des marges 15 à 25 fois inférieures à celles des traders particuliers, avec un effet de levier allant jusqu'à 1:500 (selon l'instrument que vous utilisez).
  • Programmes de bonus : vous bénéficiez d'un accès complet à toutes les fonctions offertes ainsi qu'aux programmes de bonus et aux offres spéciales d'un broker.
  • Accès prioritaire aux nouveaux produits : vous aurez la possibilité de trader et d'investir dans les nouveaux produits avant même qu'ils ne soient proposés aux autres clients.

Toutefois, il convient de mentionner qu'en dehors de l'avantage évident de disposer d'un effet de levier beaucoup plus élevé, le statut de professionnel s'accompagne de plusieurs inconvénients. Le plus important est que les clients professionnels ne seront plus couverts par certaines des mesures de sécurité qui protègent les traders particuliers, notamment les systèmes de compensation en cas de perte, la protection du solde négatif, le compte séparé, etc. Gardez à l'esprit que cette condition peut varier d'un broker à l'autre, alors assurez-vous de vérifier les termes et conditions avant de vous inscrire et de demander le statut de professionnel.

Bien que l'ESMA ait restreint l'utilisation d'un effet de levier élevé pour les traders particuliers, il existe plusieurs avantages uniques dont vous pouvez bénéficier en tant que trader particulier, à savoir

  • Protection illimitée contre les soldes négatifs : cette fonctionnalité est utile si le solde de votre compte passe sous zéro en raison de changements inattendus sur le marché. Lorsque cela se produit, le système remet automatiquement votre compte à zéro, de sorte qu'il ne sera jamais négatif. L'objectif est essentiellement de s'assurer que vous ne perdrez pas plus que votre dépôt initial.
  • Une protection réglementaire renforcée : toutes les protections réglementaires vous protégeront pleinement contre les pratiques frauduleuses, ce qui inclut la possibilité de recourir au Financial Ombudsman Service.

Comment devenir un trader professionnel ?

Les traders qui souhaitent être classés comme professionnels doivent d'abord formuler leur demande par écrit et fournir les documents essentiels à l'appui de leurs revendications. Ensuite, ils doivent signer une renonciation, qui indique qu'ils comprennent et sont conscients des mesures de protection qu'ils perdront à la suite de leur changement de statut. Cela dit, le broker n'est pas autorisé à inciter le trader à changer de statut, car cela lui enlèverait certains des droits dont les traders particuliers peuvent bénéficier.

Pour être classé comme trader professionnel, il faut remplir au moins deux des critères établis par l'ESMA :

  • Taille du portefeuille : le trader doit disposer d'un portefeuille d'investissements ou d'instruments financiers d'une taille égale ou supérieure à 500 000,00 euros. Le portefeuille peut comprendre des actions détenues, de l'épargne liquide, des fonds communs de placement et des comptes de trading. Les biens immobiliers, les voitures de luxe et autres produits non négociables ne sont pas inclus.
  • Expérience professionnelle : le trader doit avoir travaillé dans le secteur des services financiers à titre professionnel avec les produits à effet de levier concernés pendant au moins un an.
  • Taille et volume des transactions : le trader doit avoir acquis une expérience du trading, ce qui signifie qu'il a effectué des trades importants à une fréquence supérieure à 10 par trimestre.

Si vous n'êtes toujours pas éligible au statut professionnel, vous pouvez conserver votre statut de trader particulier pour bénéficier d'une protection complète ainsi que d'autres caractéristiques offertes par le broker. Vous trouverez de plus amples informations sur toutes les caractéristiques dont vous bénéficierez en tant que trader particulier ou professionnel sur le site web du broker.

Êtes-vous un trader particulier ou professionnel ?

La nouvelle réglementation de l'ESMA a apporté un changement assez important pour les traders forex et CFD. Dans cet article, nous avons expliqué les caractéristiques de chaque catégorie ainsi que leurs avantages et inconvénients. En tant que trader professionnel, vous n'êtes pas soumis à la nouvelle réglementation, vous êtes donc autorisé à trader avec un effet de levier élevé et à viser des bénéfices plus importants.

Cependant, le fait de détenir le statut de professionnel signifie que vous perdrez plusieurs protections vitales, ce qui signifie que votre risque de trading est relativement élevé. D'un autre côté, en tant que trader particulier, vous pouvez bénéficier d'une protection totale de la part du broker, comme la protection contre les soldes négatifs. Cependant, vous devrez respecter la nouvelle restriction de l'effet de levier imposée par l'ESMA.

Lorsqu'il s'agit de choisir quelle classification est la meilleure, il n'y a pas de réponse définitive qui puisse s'appliquer à tout le monde. Vous devez faire vos propres jugements et décider en fonction de vos besoins et préférences en matière de trading.

Si vous débutez dans le trading du forex et des CFD, il serait judicieux de commencer en tant que trader particulier, car vous bénéficierez d'une protection complète, d'un risque moindre et d'un effet de levier plus faible. En revanche, si vous avez acquis suffisamment d'expérience en matière de trading et que vous avez confiance en vos compétences, il est tout naturel de demander le statut de professionnel.

Au final, choisissez celui qui vous sera le plus profitable. N'oubliez pas que l'effet de levier peut parfois être une arme à double tranchant, car il peut non seulement multiplier vos bénéfices, mais aussi augmenter vos risques de perte. C'est quelque chose que de nombreux traders oublient souvent, de sorte qu'ils finissent par perdre beaucoup d'argent. Ceci étant dit, le trading avec un effet de levier élevé n'est pas toujours la meilleure option, surtout s'il n'y a pas de protection supplémentaire.

Il existe de nombreux brokers forex qui sont imposés aux nouvelles règles de l'ESMA, car la majorité des brokers populaires proviennent de l'Espace européen. Pour maintenir leur activité à l'échelle mondiale, beaucoup d'entre eux travaillent avec des licences multiples.

Les meilleurs brokers réglementés

Brokers Plateformes Notre avis Site officiel
AvaTrades MetaTrader 4 et 5
AvaOptions
Avis AvaTrade Site AvaTrade
XTB xStation 5 Avis XTB Site XTB
Admiral Markets MetaTrader 4 et 5 Avis Admiral Markets Site Admiral Markets
PepperstoneMetaTrader 4 et 5
cTrader, TradingView
Avis PepperstoneSite Pepperstone
XM MetaTrader 4 et 5 Avis XM Site XM

Le trading de CFD implique un risque de perte significatif, il ne convient donc pas à tous les investisseurs. 74 à 89% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD.