español  français

Psychologie du trader

Psychologie du trader

Certains biais psychologiques sont à l'origine d'un manque de réussite des traders sur les marchés financiers.

Pour gagner de l'argent à long terme, les investisseurs doivent contrôler leurs émotions et identifier leurs faiblesses psychologiques.

De nombreux spécialistes du trading et de la finance comportementale ont cherché les raisons qui poussent certains traders à prendre des risques non calculer à l'encontre de leurs intérêts personnels.

Voici quelques idées qui peuvent aider les traders forex particuliers :

 

Excès de confiance du trader

Des études démontrent que les individus sûrs d'une chose à 90 % n'ont raison que dans 70 % des cas. L'optimisme n'est pas forcement néfaste au trader, car les personnes pessimistes qui n'acceptent pas la contrariété font souvent de mauvais choix. Cependant, l'excès de confiance est souvent à l'origine de pertes de trading sur le forex et les marchés boursiers. Les traders excessivement confiants sont trop rapides dans leur prise de décision, de plus, le fait d'exécuter un nombre d'ordres importants sur une même journée engendre des frais de courtage supplémentaires. Être très actif sur les marchés boursiers procure au trader un sentiment de contrôle de ses investissements, mais les études sur ce sujet prouvent qu'il y a des limites à ne pas dépasser sous peine de perdre le sens de la réalité. Le trading excessif est néfaste au rendement.

Mémoire sélective du cambiste

La plupart du temps, le trader forex n'a pas envie de se remémorer les expériences difficiles qu'il a dû surmonter, surtout quand il est entièrement responsable des conséquences. Inconsciemment, le cambiste a tendance à oublier ces moments pour préserver sa propre image. Il accorde une plus grande importance aux performances à court terme, sans se soucier de ses véritables performances à long terme.

Aversion aux pertes de l'investisseur

Parfois, certains investisseurs sur le marché des changes de devises ou sur la bourse sont obsédés par un trade perdant alors que l'ensemble des positions est en bénéfice. Ce phénomène est fréquent, les traders ont du mal à se débarrasser d'un trade perdant et ils ont tendance à prendre leur bénéfice prématurément. Ne pas accepter les pertes dès le départ en espérant que la chance tourne permet au trader de ne pas subir les conséquences de ses décisions, mais un tel comportement aboutit systématiquement à la perte totale du capital de trading.

Biais cognitifs

L'excès de confiance et les croyances influencent la façon de percevoir l'information. Parfois, le vécu et l'expérience passée du trader l'empêchent de prendre des décisions objectives. Par exemple, si le trader a déjà vécu une situation dangereuse pour son capital et qu'il a eu de la chance. Si un jour, il se retrouve confronté à la même situation, il aura tendance à reproduire les mêmes comportements sans tenir compte qu'il avait eu de la chance par le passé et que ce jour, il s'était dit "la prochaine fois, je coupe les pertes, j'ai eu de la chance sur ce coup-là". Il se focalisera donc davantage sur les informations positives et sous-estimera les informations négatives. Le trader doit savoir prendre du recul sur son expérience passée pour faire évoluer sa technique de trading et son mental.

Mimétisme de groupe

Les marchés boursiers se composent d'une multitude de produits financiers (actions, indice, devises, matières premières). Un investisseur ne peut pas connaître tous ces produits. De plus, l'accès à l'information n'est pas toujours facilement accessible. Parfois, les médias prodiguent des conseils que certains investisseurs décident de suivre aveuglément en pensant que ces experts ont plus d'informations. Un investisseur sérieux doit apprendre à sélectionner des valeurs en fonction de réels critères sans trop tenir compte des bruits de couloir qui arrivent toujours trop tard quand le marché est au plus haut.

compte démo gratuit