español  français

L’indice de volatilité VIX

L’indice VIX «Chicago Board Options Exchange Volatility Index» est aussi appelé « L’indice de la peur » :

Interprétation du VIX

Un niveau élevé du VIX traduit un degré d’instabilité élevé: les prix oscillent fortement autour de leur moyenne (gap overnights conséquents, fortes variations intraday…)

Plus la valeur de cet indice est forte, plus les marchés ont une nervosité élevée et donc un pessimisme élevé. Une faible valeur, à l'inverse, indique un relatif optimisme sur le marché financier.

Ce n'est pas la valeur de l'indice qui compte, mais surtout sa variation. Si l'indicateur augmente, les marchés sont pessimistes, et inversement une baisse du VIX indique que les traders sont optimistes sur l'avenir des marchés financiers.

Le VIX progresse fortement lorsque le marché se retourne à la baisse, dans une tendance baissière confirmée (généralement plus courte qu’une tendance haussière : le VIX est soutenu)

Un niveau faible laisse présager une période de stabilité, les prix varient peu autour de leur moyenne. Dans un marché haussier : le VIX reste faible (20 %), un retournement à la hausse du marché après une tendance baissière laisse constater une baisse du VIX.

Le niveau le plus haut atteint par le VIX est 89.53, le 24 octobre 2008.

Mode de calcul de l'indice VIX

Le VIX est calculé avec la moyenne des volatilités des options d’achat (Call) et des options de vente (Put) sur l’indice américains Standard & Poor’s 500 :

L’indice VIX estime la volatilité du S&P500 pour les 30 prochains jours (contrat futur).
La volatilité d’un indice boursier mesure l’espérance de gain, mais aussi le risque du rendement moyen des titres le composant en mesurant l’amplitude des variations (plus hauts et plus bas).

.VIX

Sites pour voir le graphique du VIX :
-> www.indexindicators.com
-> www.bloomberg.com

compte démo gratuit