español  français

Marchés financiers : bourses vs. marchés monétaires

Bourse vs. Marchés monétaires

Un marché financier est un marché qui réunit les acheteurs et les vendeurs d'actifs financiers comme les actions, obligations, matières premières, produits dérivés et devises. L'objectif d'un marché financier est de fixer les prix pour le commerce mondial, de lever des capitaux et de transférer les liquidités et les risques. Il existe de nombreux éléments pour les marchés financiers, mais les plus couramment utilisés sont les marchés monétaires (forex) et les marchés de capitaux (bourses).

Les marchés monétaires sont essentiellement utilisés à court terme, généralement pour des périodes jusqu'à un an. En revanche, les marchés boursiers sont utilisés pour les actifs à long terme avec une échéance supérieure à un an. Les marchés de capitaux incluent les bourses (actions) et le marché de la dette (obligations). Les marchés monétaires et de capitaux représentent une part importante du marché financier, ils sont souvent utilisés ensemble pour gérer la liquidité et les risques des entreprises, des gouvernements et des particuliers.

Les marchés de capitaux

Les marchés de capitaux sont peut-être les marchés les plus suivis. Les marchés boursiers et obligataires sont suivies de près et leurs mouvements quotidiens sont analysés comme des proxies pour évaluer la situation économique générale des marchés mondiaux. Les institutions opérant sur les marchés de capitaux - les banques commerciales et tous les types de sociétés, y compris les institutions non-bancaires telles que les compagnies d'assurances et banques de crédit hypothécaire - sont donc examinées avec soin.

Les institutions opérant sur les marchés de capitaux cherchent à lever des capitaux à long terme pour une opération de fusion ou d'acquisition, pour développer un secteur d'activité, pour entrer dans une nouvelle entreprise ou pour d'autres projets d'immobilisations. Les entités qui amassent des fonds à long terme vont sur plusieurs marchés de capitaux. Sur le marché obligataire, les entreprises peuvent émettre de la dette sous forme d'obligations de sociétés, tandis que les gouvernements locaux et fédéraux peuvent émettre de la dette sous forme d'obligations d'État. De même, les entreprises peuvent décider de lever des fonds en émettant des actions sur les marchés boursiers. Les entités gouvernementales ne sont généralement pas détenues par le public, par conséquent, elles n'émettent généralement pas d'actions. Ces entreprises et entités gouvernementales sont considérées comme des vendeurs sur les marchés financiers.

Les acheteurs ou les investisseurs, achètent des actions ou des obligations aux vendeurs puis les échanges entre eux. Si le vendeur introduit des titres sur le marché pour la première fois, le marché est appelé marché primaire. Inversement, si les titres ont déjà été introduits et commercialisés auprès des acheteurs, ils sont dans le marché secondaire. Les vendeurs gagnent de l'argent sur le marché primaire et pas sur le marché secondaire, mais ils ont un intérêt dans le résultat (prix) de leurs titres sur le marché secondaire.

Les acheteurs de titres sur les marchés de capitaux ont tendance à utiliser des fonds qui sont dédiés à des investissements à long terme. Les marchés de capitaux sont des marchés risqués et ne sont généralement pas utilisés pour investir des fonds à court terme. De nombreux investisseurs accèdent aux marchés de capitaux afin d'épargner pour leur retraite ou pour l'éducation de leurs enfants. Quand les investisseurs ont des horizons de temps longs, cela signifie généralement qu'ils sont jeunes et sont des preneurs de risques.

Les marchés monétaires

Le marché de l'argent (marché des changes ou forex) est souvent accessible aux côtés des marchés de capitaux. Les marchés monétaires sont idéaux pour les investissements à court terme, habituellement pour moins d'un an. Les instruments financiers utilisés dans les marchés de capitaux comprennent les actions et les obligations, mais les instruments utilisés dans les marchés monétaires sont les dépôts, les prêts garantis et les lettres de change. Les institutions qui opèrent sur les marchés monétaires sont entre autres des banques centrales ou des banques commerciales.

Les marchés monétaires offrent une variété de fonctions pour les particuliers, les sociétés ou les gouvernements. La liquidité est souvent le but principal pour accéder aux marchés monétaires. Une dette émise à court terme à souvent pour but de couvrir des frais d'exploitation ou des fonds de roulement d'une entreprise ou d'un gouvernement, et non pour améliorer des immobilisations ou des projets de grande envergure. Les entreprises peuvent aller vers le marché de l'argent pour investir des fonds pendant la nuit ou pour couvrir la masse salariale. Les marchés monétaires jouent un rôle clé en assurant un maintient du niveau de liquidité sur une base quotidienne pour les entreprises et les gouvernements.

Les investisseurs, en revanche, utilisent les marchés monétaires pour investir des fonds d'une manière sûre. Contrairement aux marchés de capitaux, le risque dans les marchés monétaires est considéré comme faible, les investisseurs défavorables au risque sont prêts à y accéder, car la liquidité est facilement disponible. Les personnes âgées qui vivent sur un revenu fixe utilisent souvent les marchés monétaires en raison de la sécurité associée à ces types d'investissements.

Conclusion

Il y a des différences et des similitudes entre les marchés de capitaux et monétaires. Du point de vue de l'émetteur ou du vendeur, les deux marchés offrent une fonction nécessaire aux affaires : le maintien de niveaux adéquats de financement. L'objectif pour les vendeurs qui accèdent à chaque marché varie en fonction de leurs besoins de liquidités et de l'horizon de temps. De même, les investisseurs ou les acheteurs ont des raisons particulières qui les dirigent vers un marché : les marchés de capitaux offrent des investissements à haut risque, alors que les marchés monétaires offrent des actifs plus sûrs, les rendements du marché monétaire sont souvent faibles, mais stables, tandis que les marchés de capitaux offrent des rendements plus élevés. L'ampleur des rendements des marchés de capitaux est souvent en corrélation directe avec le niveau de risque, mais ce n'est pas toujours le cas.

Les marchés de capitaux sont réputés efficaces à long terme, mais l'inefficacité à court terme permet aux investisseurs de tirer parti des anomalies et de récolter des récompenses plus élevées qui peuvent être hors de proportion avec le niveau de risque. Ces anomalies sont exactement ce que les investisseurs sur les marchés de capitaux tentent de découvrir. Les marchés monétaires sont considérés comme sûrs, mais ils ont parfois connu des rendements négatifs. Le risque par inadvertance, bien que rare, met en évidence les risques inhérents à l'investissement - que ce soit à long ou à court terme pour les marchés monétaires ou les marchés de capitaux.

compte démo gratuit