Rapport de l'industrie des contrats pour différence au Royaume-Uni

(01/01/14) Investment Trends a publié un rapport sur l'état de l'industrie du forex, des contrats pour différence et du spread betting au Royaume-Uni en 2013.

Le rapport est basé sur une étude approfondie de 13 185 investisseurs basés en Grande-Bretagne qui a été menée en août et septembre 2013.

Faible volatilité et diminution du nombre de traders au Royaume-Uni

L'étude a révélé que 85 000 personnes au Royaume-Uni ont utilisées le spread betting (SB) au cours de l'année avant septembre 2013, soit une diminution nette de 8% par rapport au 92 000en juillet 2012. Cette constatation montre la première contraction de la taille du marché depuis le début de l'étude en 2009. Le rapport a constaté que la contraction du spread betting est principalement causée par une diminution du nombre de nouveaux opérateurs.

Le nombre de trader actifs pour les Contracts For Difference (CFD) a diminué de 16%, passant de 25 000 à 21 000. Environ 93 000 résidents britanniques ont utilisé le SB ou les CFD (contre 104 000 l'an dernier). Le nombre de traders oscille autour de 100.000, le Royaume-Uni est de loin le plus grand marché pour le spread betting et les CFD parmi les cinq pays examinés par Investment Trends (Allemagne, France, Australie, Singapour).

Le marché du forex au détail UK a connu une contraction de 3 % du nombre de traders, de 74 000 en juillet 2012 à 72 000 en septembre 2013. La grande majorité des cambistes (74%) utilisent le SB et / ou les CFD pour spéculer sur les devises, mais cette proportion est en baisse.

Le rapport énumère les cinq meilleures entreprises dans chacun des trois marchés en part de marché :

rapport CFD FX UK

Les résultats de l'étude montrent qu'après trois années de croissance, la part de marché d'IG a diminué sur le marché du Spread Betting en 2013. La deuxième position est encore contestée. En prenant en compte la marque Finspreads, City Index détient la deuxième position avec une part de marché combinée de 9 %.

Les brokers Alpari et FXCM ont gagné des parts de marché sur le forex au Royaume-Uni. Le rapport a également jugé bon de mentionner que la part de marché de FXCM est en croissance rapide dans les autres pays étudiés par Tendances de l'investissement, tels que l'Allemagne, la France, l'Australie et les États-Unis.

Le rapport souligne que Plus500 a émergé comme un acteur important sur le marché britannique des CFD en 2013, avec une part de marché de 5%.

Elad Even-Chen, vice-président du développement commercial chez Plus500 a déclaré : "Bien qu'il soit difficile de déterminer notre part de marché exacte au Royaume-Uni, nous croyons que Plus500 est le courtier CFD avec la plus forte croissance et cela devrait continuer en 2014, non seulement au Royaume-Uni, mais aussi à l'échelle mondiale. "

Les courtiers en ligne maintiennent la satisfaction des clients

L'étude a révélé un niveau élevé de satisfaction des traders sur les marchés SB, FX et CFD en 2013. Par exemple, 41% des utilisateurs du Spread Betting ont donné une très bonne note, 45% ont évalué leur courtier comme bon et seulement 1% ont donné une note médiocre ou très médiocre.

FXCM a obtenu la meilleure satisfaction des clients, suivis de IG, CMC Markets, Saxo Capital Markets et OANDA. FXCM est également classé premier sur les graphiques, les outils de recherche, l'éducation et l'échange d'idées entre les cambistes.

CMC Markets obtient la plus grande satisfaction des traders de contrats pour différence, le courtier est également classé en tête dans la plupart des catégories individuelles de ce marché et sur les fonctionnalités de sa plate-forme de CFD trading.

Le CFD trading mobile est en pleine expansion

72% des utilisateurs de Spread Betting ont déclaré avoir utilisé un smartphone ou une tablette pour le trading (contre 63% en 2012) et 12% ont l'intention de commencer à le faire dans les 12 mois. Près de 90% des traders mobiles actuels utilisent leur appareil mobile pour surveiller les positions.