5 croyances sur le trading : mythes ou réalités ?

1. Les niveaux de prix "secrets" des traders professionnels

Il y a quelques variations à ce sujet mais le résultat est généralement qu'il y a un "secret" connu par peu pour gagner de l'argent sur les marchés. C'est un secret que très peu de gens connaissent et seuls quelques privilégiés peuvent y avoir accès.

La première chose que nous devons prendre en compte, c'est ce qui cause les mouvements sur les marchés. Vous avez besoin de trading, vous avez besoin de participation. Par définition, tout ce qui est "secret" ne sera pas connu par beaucoup de gens. Donc, si c'était un secret, il n'y aurait pas beaucoup de gens sur les marchés. S'il n'y a pas beaucoup de gens qui négocient avec un niveau ou une stratégie secrète, il est fort probable qu'il n'y aura pas de réaction significative à leurs actions.

Une autre considération est l'utilisation du terme "professionnels" en premier lieu. La plupart des petits traders ouvrent directement des positions et achètent pour vendre plus haut ou vendent pour acheter plus bas, sans grande considération en la matière. Quand il s'agit de trading professionnel, ce n'est qu'une partie de ce qui se passe. Les traders institutionnels créent des marchés, beaucoup se spécialisent dans les opérations d'arbitrage et effectuent également des opérations de spread trading sur toutes sortes de choses, de sorte que l'utilisation du mot "professionnel" n'est généralement rien de plus qu'un crochet marketing, car ce que font les petits traders a peu à voir avec ce que les traders professionnels font sur les marchés.

Donc, le fait est que c'est un mythe.

2. La tendance est notre ami

Tous les traders ont eu des jours où ils avaient l'impression que le marché n'était pas du tout leur ami. Il est très courant de trouver des daytraders sur différents marchés qui essaient continuellement d'attraper un maximum ou un minimum du marché pour entrer peu avant que le changement de tendance se produise.

Ce serait très bien, mais ce qui se produit habituellement, dans une tendance baissière par exemple, c'est que le marché baisse de 2 points, le trader essaie d'ouvrir une position d'achat en attendant un rebond, puis le prix baisse de 3-4 points et il essaie d'entrer à nouveau en position d'achat, puis il ya une autre baisse de 6-10 points et il augmente encore son exposition haussières même si les pertes augmentent. Puis le marché commence à monter et ces traders essaient maintenant d'entrer en vendant.

Il s'agit d'un type d'opérateur très courant, qui essaie toujours de faire le contraire de ce que fait le marché. Si vous, en tant que trader, n'avez jamais essayé de suivre le mouvement, donnez-lui une chance ; si le marché monte, alors vous aussi montez avec le marché Pourquoi allez-vous vous battre ? Bien sûr, l'astuce est de savoir si le marché est dans la tendance en premier lieu, mais avec cet avertissement en tête, je pense que le concept est clair.

Donc, la conclusion est que c'est une réalité.

3. La gestion du risque peut rendre un mauvais système de trading rentable

Ce mythe est très populaire et est souvent mentionné parce qu'il existe un portefeuille de trading détaillant un système d'entrée aléatoire avec un trailing stop. Sur une période de 10 ans, ils ont montré que le système aurait fait de l'argent. Cela semble impressionnant à première vue, mais ce qu'ils ont vraiment créé dans ce livre, c'est un système de suivi des tendances. Les entrées aléatoires contre la tendance ont été rapidement fermées et les entrées aléatoires en faveur de la tendance sont restées ouvertes lorsque le prix a évolué en leur faveur. Ainsi, bien que l'entrée ait été générée au hasard, le système suivait la tendance.

Toujours pas convaincu ? Prenons le monde du HFT (high frequency trading) où des dizaines ou des centaines de millions de dollars sont dépensés en infrastructures et en s'assurant que ces infrastructures sont physiquement proches du marché pour obtenir le moins de latence possible : pourquoi les sociétés de HFT feraient-elles cela si elles pouvaient payer quelqu'un pour lancer une pièce dans les airs toute la journée ?

Alors que la gestion du risque peut faire durer le compte d'un trader plus longtemps avec le pire système de trading, elle ne peut à elle seule générer des profits. Si un système de trading a une mauvaise performance, elle ne peut que prolonger l'agonie.

Par conséquent, la conclusion est qu'il s'agit d'un mythe.

4. Faire attention aux trades perdants pour que les gagnants prennent en charge les pertes

Il existe de nombreuses variations à ce sujet, mais la conclusion finale est que le trader devrait se concentrer sur la gestion des risques plutôt que sur le profit. Les traders débutants ont tendance à se concentrer principalement sur les profits et, dans de nombreux cas, ils ont souvent des attentes irréalistes. Un trader à but lucratif n'achètera que parce qu'il croit que le marché va augmenter et bien qu'il y ait une possibilité qu'il ait raison à long terme, il peut finir par perdre sur le marché.

Un trader orienté risque peut être d'avis que le marché est haussier, mais il n'entrera sur le marché que lorsqu'il trouvera un bon prix. Cela peut signifier que vous attendrez que le marché baisse à un certain prix et que vous n'ouvrirez votre position que si cela se produit. Le résultat final d'un tel comportement est que le dernier trader obtient constamment de meilleurs prix sur ses transactions et gagne plus de points de profit tout en s'exposant moins au risque.

Le premier trader finira par perdre dans beaucoup de ses transactions uniquement à cause de la volatilité normale du marché, parce qu'il pense que la gestion du risque signifie une certaine taille et un certain niveau de stop loss.

L'expérience est nécessaire pour gérer correctement les risques et, en particulier, pour reconnaître quand un marché se déplace contre nous et que nous devons fermer nos positions immédiatement, ou les laisser ouvertes s'il s'agit d'un mouvement temporaire de contrepartie.

Par conséquent, la conclusion est qu'il s'agit d'une réalité.

5. Plus la stratégie de trading est complexe, mieux c'est

Les traders commencent souvent avec une stratégie simple et obtiennent un rendement relativement faible. Ils supposent alors que s'ils continuent à modifier leur système, en tenant compte de quelques variables supplémentaires, ils augmenteront considérablement leurs bénéfices. Ce n'est généralement pas le cas. Au lieu de regarder des choses simples, comme le mouvement des prix (qui est le déterminant final pour gagner de l'argent sur les marchés) et si le marché est en tendance ou dans une phase de consolidation, le trader essaie de déterminer les points d'investissement exacts (il s'engage dans la chasse aux hauts et aux bas).

Les profits sont réalisés à partir de quelques transactions - même les meilleurs traders ne gagnent qu'un peu plus qu'ils ne perdent. Donc, si un système fait de l'argent, il faut s'y tenir et ne pas le changer, mais plutôt se concentrer sur le money management.

De nombreux traders commettent l'erreur de transformer un système de trading simple et facile à suivre en un système complexe qui est difficile à suivre et même difficile à interpréter. Ils ajoutent tellement d'indicateurs que les graphiques deviennent un cauchemar à lire et à interpréter. Ne faites pas cette erreur, la simplicité est toujours la meilleure.

Par conséquent, la conclusion est qu'il s'agit d'un mythe.

compte démo gratuit