Comment choisir l'unité de temps pour analyser les marchés

Unités de temps graphique de trading

Les tendances peuvent être classées comme primaires, intermédiaires et à court terme. Cependant, les marchés existent simultanément dans plusieurs cadres temporels. Ainsi, il peut y avoir des tendances opposées au sein d'un marché particulier en fonction de la période considérée. Il n'est pas rare qu'une action, une paire de devises ou un produit de base soit dans une tendance haussière primaire tout en étant pris dans des tendances baissières à moyen et court terme.

Les cadres temporels sont simplement les différentes périodes de temps qui peuvent être utilisées pour voir comment le marché a évolué et comment l'action du prix se comporte, et sont l'une des bases de l'analyse technique que les traders effectuent sur les graphiques de prix.

Généralement, les traders débutants ou novices se concentrent sur un cadre temporel spécifique, ignorant la tendance générale plus puissante. Il se peut aussi que les traders suivent la tendance principale, mais sous-estiment l'importance d'affiner leurs entrées sur un cadre temporel à court terme.

Les délais comprennent une grande variété d'unités de temps à court, moyen et long terme, de quelques minutes à des heures, des jours, des semaines et même des mois. Les unités de temps les plus populaires parmi les traders du Forex et d'autres marchés sont les suivantes :

  • M1 = 1 minute
  • M5 = 5 minutes
  • M15 = 15 minutes
  • M30 = 30 minutes
  • 1H = 1 heure
  • 4H = 4 heures
  • D1 = quotidien
  • W1 = hebdomadaire
  • M1 = mensuel

Quelle est l'importance des unités de temps dans le processus de trading ?

Pour gagner constamment de l'argent sur les marchés, les traders doivent apprendre à identifier la tendance sous-jacente et à négocier autour d'elle en conséquence. Parmi les clichés courants en matière de trading, citons : "Traitez avec la tendance", "Ne combattez pas la tendance" et "La tendance est votre amie". Mais combien de temps dure une tendance, quand devez-vous entrer ou sortir d'une transaction, et qu'est-ce que cela signifie exactement d'être un trader à court terme ? Dans cet article, nous allons approfondir les concepts liés aux cadres temporels.

  • Le terme cadre temporel fait référence à la durée d'une tendance sur un marché, qui peut être identifiée et utilisée par un trader.
  • Les cadres temporels à court terme sont idéaux pour les transactions à court terme et présentent un intérêt pour les traders intrajournaliers et le trading à haute fréquence.
  • Cependant, même les traders à court terme doivent être conscients des autres cadres temporels qui peuvent confirmer ou infirmer les signaux de leurs systèmes de trading, ou indiquer des tendances simultanées ou contradictoires qui se produisent à un moment donné.
  • Les délais peuvent varier de quelques minutes ou heures à plusieurs jours ou semaines, voire plus.

Pourquoi les traders utilisent-ils différents cadres temporels ?

Il y a quelques raisons pour lesquelles les traders utilisent différents cadres temporels :

Pour l'analyse technique et pour avoir une vue d'ensemble du marché : si un trader négocie sur une unité de temps de 15 minutes et veut connaître la tendance à moyen ou long terme du marché, il ne peut pas vraiment le faire sur son graphique de 15 minutes. Il doit donc passer à un graphique H1, H4, quotidien ou hebdomadaire pour avoir une vue d'ensemble de l'action et de la tendance du marché.

Le système ou la stratégie de trading qu'un trader utilise nécessite un certain cadre temporel. Par exemple, les scalpers sont susceptibles d'utiliser des unités de temps de 1 minute et 5 minutes. Mais ceux qui préfèrent le swing trading utilisent généralement des graphiques de 4 heures ou des graphiques quotidiens.

Quelle unité de temps un trader doit-il choisir ?

En règle générale, plus l'horizon temporel est long, plus les signaux sont fiables. Plus vous vous enfoncez dans les cadres temporels courts, plus les graphiques sont contaminés par de faux mouvements et du bruit. Idéalement, les traders devraient utiliser un cadre temporel plus long pour définir la tendance générale du marché qu'ils négocient et un cadre temporel plus court pour affiner les entrées et sorties du marché.

Une fois qu'ils ont défini la tendance sous-jacente, les traders peuvent utiliser leur cadre temporel préféré pour définir la tendance intermédiaire et un cadre temporel plus rapide pour définir la tendance à court terme. Voici quelques exemples d'utilisation de différents horizons temporels :

  • Scalping : Un scalper se concentre généralement sur les graphiques en tick, 1 minute ou 5 minutes et utilise les graphiques en 1 heure pour vérifier la tendance à plus long terme.
  • Daytrading : Un trader qui préfère le daytrading négocie généralement des graphiques de 15 minutes, utilise des graphiques de 60 minutes pour définir la tendance principale et un graphique de cinq minutes (ou même un graphique en tick) pour définir la tendance à court terme.
  • Swing trading : Un swing trader, qui se concentre sur les graphiques quotidiens pour prendre ses décisions, utilise généralement aussi les graphiques hebdomadaires pour définir la tendance principale et les graphiques 60 minutes pour définir la tendance à court terme.
  • Position trading : Un trader qui préfère les stratégies de trading de position se concentre généralement sur les graphiques hebdomadaires tout en utilisant les graphiques mensuels pour définir la tendance principale et les graphiques quotidiens pour affiner les entrées et les sorties.

Le choix du groupe d'unités de temps à utiliser est propre à chaque trader. Idéalement, le trader devrait choisir le cadre temporel principal qui l'intéresse, puis choisir un cadre temporel supérieur et inférieur pour compléter son cadre temporel principal.

Ainsi, le trader doit utiliser un graphique à long terme pour définir la tendance, un graphique à moyen terme pour fournir le signal de trading et un graphique à court terme pour affiner l'entrée et la sortie. Toutefois, il convient de ne pas se laisser prendre par le bruit d'un graphique à court terme et de ne pas sur-analyser une transaction. Les graphiques à court terme sont normalement utilisés pour confirmer ou infirmer une hypothèse obtenue à partir du graphique principal.

Avant de choisir un cadre temporel principal pour vos transactions, le trader doit répondre aux questions suivantes :

  • Aimez-vous analyser les choses calmement, prendre votre temps sur chaque transaction ou aimez-vous l'excitation et l'action rapide et furieuse.
  • Cela ne vous dérange pas de devoir attendre longtemps vos bénéfices ou préférez-vous des bénéfices rapides tous les jours ?
  • Avez-vous le temps d'analyser les graphiques de prix pendant au moins plusieurs heures par jour ou votre travail et votre style de vie vous permettent-ils de regarder les graphiques 1 à 3 fois par semaine ?
  • Êtes-vous capable de prendre des décisions en quelques secondes ou minutes ou préférez-vous analyser les choses sur de plus longues périodes ?

Dans le tableau ci-dessous, nous mettons en évidence certaines des périodes de base et les différences entre chacune d'elles.

Cadre temporel Description Avantages Inconvénients
Long terme

Les traders à long terme préfèrent généralement les graphiques quotidiens, hebdomadaires ou mensuels.

Les graphiques hebdomadaires leur permettent d'avoir une perspective à plus long terme et de placer des entrées à court terme sur une base quotidienne.

Les transactions durent généralement de quelques semaines à plusieurs mois, voire des années.

Il n'est pas nécessaire pour le trader de surveiller les marchés toute la journée.

Moins de transactions signifie des coûts moindres en termes de spreads et de commissions par transaction.

Plus de temps pour réfléchir à chaque transaction.

Ce style de trading vise à tirer profit des grandes variations de prix sur le long terme. En général, le trader obtient 1 ou 2 bonnes transactions par an, il faut donc faire preuve de PATIENCE.

Un compte plus important est nécessaire pour faire face aux pertes flottantes dues aux mouvements de contrepartie à moyen et long terme.

Mois perdants fréquents.

Des opportunités manquées dans des délais plus courts

Court à moyen terme

Les traders qui préfèrent le swing trading utilisent généralement les unités de temps H1 et H4 ou D1 et conservent leurs positions pendant des périodes allant de plusieurs heures à plusieurs semaines.

Davantage de possibilités de trading.

Moins de risques d'avoir des mois perdants.

Moins de dépendance à l'égard d'une ou deux transactions par an pour gagner de l'argent.

Les coûts de transaction sont plus élevés (plus de spreads à payer, ainsi que d'autres coûts).

Le risque pour les positions de nuit devient un facteur à prendre en compte.

Court terme

Les traders intrajournaliers utilisent des graphiques M1, M5 ou M15.

Les transactions ont lieu en intraday et sont clôturées avant la fermeture du marché.

Le trader a accès à de nombreuses opportunités.

Moins de risques d'avoir des mois perdants.

Les positions ne sont pas exposées au risque du jour au lendemain, ce qui est très présent dans le swing trading en bourse.

Les coûts de transaction sont beaucoup plus élevés (plus de spreads à payer).

Mentalement plus difficile en raison de la nécessité de changer fréquemment de parti pris.

Les profits sont limités par la nécessité de sortir en fin de journée.

Le trader doit également tenir compte du montant du capital dont il dispose pour le trading.

Des délais plus courts permettent une meilleure utilisation de la marge et des stops loss plus serrées.

Des horizons temporels plus larges requièrent des stop loss plus importants, et donc un compte plus important, afin de pouvoir faire face aux fluctuations du marché sans avoir à subir un appel de marge.

La chose la plus importante à retenir est que, quelle que soit l'unité de temps, elle doit correspondre naturellement à votre profil de trader.

C'est pourquoi nous vous suggérons de trader sur un compte de démonstration sur différents horizons temporels pendant un certain temps afin de trouver votre zone de confort.

Cela vous aidera à déterminer la meilleure option afin que vous puissiez prendre les meilleures décisions de trading possibles.

Une fois que vous aurez choisi votre horizon temporel préféré, vous pourrez commencer le trading sérieusement.

C'est à ce moment-là que vous pourrez commencer à envisager plusieurs unités de temps pour améliorer votre analyse du marché et votre prise de décision.

Le trading avec plusieurs unités de temps

L'analyse de plusieurs unités de temsp consiste à suivre le même marché sur différentes périodes de temps. Bien qu'il n'y ait pas de limite réelle au nombre d'unités de temps à surveiller, il existe des directives générales que la plupart des traders suivent.

En général, l'utilisation de trois périodes différentes permet d'obtenir une lecture suffisamment large du marché, tandis que l'utilisation de moins de périodes peut entraîner une perte considérable de données et que l'utilisation de plus de périodes permet une analyse redondante.

Pour choisir les trois cadres temporels, une stratégie simple peut consister à suivre une "règle de quatre". Cela signifie qu'il faut d'abord déterminer un cadre temporel à moyen terme, qui doit représenter une norme pour la durée moyenne d'une transaction. À partir de là, il convient de choisir un cadre temporel plus court, qui doit correspondre au moins au quart du cadre intermédiaire (par exemple, un graphique de 15 minutes pour la période courte et un graphique de 60 minutes pour la période moyenne ou intermédiaire). En appliquant le même calcul, le cadre temporel à long terme doit être au moins quatre fois plus grand que le cadre temporel intermédiaire (ainsi, en suivant l'exemple ci-dessus, le graphique de 240 minutes ou de quatre heures viendrait compléter les 3 cadres temporels à utiliser pour l'analyse du marché).

Il est clair qu'un trader à long terme qui conserve des positions pendant des mois ne trouvera guère d'utilité à une combinaison de 15 minutes, 60 minutes et 240 minutes. Dans le même temps, un trader intrajournalier qui tient des positions pendant des heures et rarement plus d'une journée ne trouvera guère d'avantages dans les cadres temporels quotidiens, hebdomadaires et mensuels. Cela ne veut pas dire que le trader à long terme ne tirera pas profit de l'observation du graphique de 240 minutes ou que le trader à court terme ne doit pas inclure un graphique quotidien dans son répertoire, mais ce ne sont pas des cadres temporels qui doivent être utilisés régulièrement dans la prise de décision.

  • Long terme : les graphiques quotidien ou hebdomadaire permettent de définir les tendances du marché à long terme, qui sont elles-mêmes définies par les fondamentaux du marché, tels que les taux d'intérêt (et leurs perspectives) sur le marché des changes.
  • Moyen terme : parmi les trois types de cadres temporels, c'est le plus polyvalent, car à ce niveau, on peut avoir une idée générale des tendances à court et à long terme.
  • Court terme : Les graphiques à court terme permettent d'ajuster finement les points d'entrée et de sortie, c'est-à-dire l'exécution des transactions. Au fur et à mesure que les petites fluctuations de l'action des prix deviennent plus claires, un trader est mieux à même de choisir une entrée intéressante pour une position dont la direction a déjà été définie par des graphiques à plus long terme.

Conclusions

En prenant le temps d'analyser et de comprendre l'action des prix sur plusieurs horizons temporels, les traders peuvent augmenter considérablement leurs chances d'exécuter des transactions réussies. L'examen des graphiques à plus long terme peut aider les traders à confirmer leurs hypothèses, mais surtout, il peut aussi les alerter lorsque des cadres temporels différents sont en désaccord. En utilisant des cadres temporels à plus court terme, ils peuvent également améliorer considérablement leurs entrées et sorties. En définitive, la combinaison de plusieurs horizons temporels permet de mieux comprendre la tendance générale du marché et d'améliorer la prise de décision.

L'utilisation de l'analyse de cadres temporels multiples peut améliorer considérablement les chances de réussite d'une transaction. Malheureusement, de nombreux traders ignorent l'utilité de cette technique lorsqu'ils commencent à trouver une niche spécialisée. Comme nous l'avons montré dans cet article, il est peut-être temps pour de nombreux traders débutants de revoir cette méthode, car elle constitue un moyen simple de s'assurer qu'une position bénéficie de la direction de la tendance sous-jacente.

compte démo gratuit