Comment devenir un bon trader

Le profil d'un trader est certainement plus proche d'un coureur du 100 mètre que de celui d'un marathonien. De tempérament et d'esprit vif, le trader est par nature un animal à sang-froid, prêt à saisir la moindre opportunité sur le marché, à prendre ses bénéfices sans tarder ou à couper ses pertes à la vitesse d'un clic de souris.

Celui qui n'a pas ce profil peut vite se retrouver sur la touche -- ou craquer s'il est émotionnellement trop fragile. Cela aura au moins le mérite de montrer que le trader n'est pas une machine et est avant tout humain.

Le tabouret à trois pattes du trader

Devenir un bon trader demande en définitive une bonne maîtrise de soi. Vous devez pour cela avoir à l'esprit l'image d'un tabouret à trois pattes. Chacune des pattes correspond à une qualité que vous devez posséder... ou développer.

-> La première patte du tabouret sera la connaissance des marchés boursiers et de l'univers dans lequel vous voulez évoluer. Mais vous devrez également bien comprendre les produits (warrants, actions, trackers, futurs...) sur lesquels vous voulez intervenir et bien maîtriser les outils dont vous allez vous servir.

-> La deuxième patte du tabouret pourrait être votre méthode de trading. Vous allez la développer et la perfectionner de manière à avoir une technique propre, un schéma opérationnel, un guide pour vos interventions sur le marché.

-> La maîtrise de soi sera la troisième patte du tabouret. Un tabouret ne peut tenir debout que s'il a au moins trois pattes. Sans quoi, on se casserait la figure en s'asseyant dessus. En plus d'une parfaite connaissance du marché des produits et des outils, en plus de posséder une bonne méthode de travail, vous devez avoir une bonne maîtrise de vos émotions pour mettre toutes les chances de réussite votre côté, et faire du bon trading.

Gérer vos émotions, c'est primordial pour bien trader

Quelles émotions devez-vous canaliser ? Elles dépendant bien évidemment de chacun, mais d'une manière générale, on retrouve bien souvent l'impatience, l'impulsivité, la peur, l'excès d'enthousiasme ou l'excès d'optimisme... et l'appât du gain.

Vous pouvez avoir une bonne stratégie pour intervenir sur le marché, mais peut-être que votre impulsivité ou votre impatience vous font entrer trop tôt. A l'inverse, la peur, le stress, le manque de confiance en vous feront que vous entrerez sur le marché trop tard... voire pas du tout.

Un excès d'enthousiasme ou d'optimisme peuvt également vous entraîner à négliger vos ratios Gain/Risque -- ou encore à ne pas prendre vos bénéfices comme initialement prévu.

Ce sont des erreurs normales, mais sur lesquelles vous devez absolument travailler !

Chaque fois que vous tradez, vous prenez un cours de Tai Chi

Vous voyez, la maîtrise de soi est toute aussi importante qu'une bonne connaissance du marché et ou une bonne méthode de travail. Sans le savoir, en vous mettant au trading, vous avez commencé à travailler sur vous-même ; vous apprenez à maîtriser vos nerfs, votre impulsivité, ou votre stress. C'est aussi bon qu'un cours de Tai Chi, et en plus, vous gagnez de l'argent !

Vous êtes sans le savoir un adepte de la Zénitude. Et vos résultats devraient en principe s'améliorer si vous restez Zen.

Mais évidemment, c'est plus facile à dire qu'à faire : même les pros, qui sont pourtant habitués à gérer une pression intense, doivent sans cesse prendre du recul. Mais le fait d'être en permanence sur les marchés nous aide, bien sûr : en cas de gain comme en cas de perte, nous regardons déjà l'opportunité suivante. Ce n'est que le soir, ou en fin de semaine, que l'on fait le bilan. Et c'est de cette manière que je travaille dans 100% Warrants -- et ce quelles que soient les convulsions du marché !

compte démo gratuit