español  français

L'ESMA renouvelle les restrictions sur les CFD pour les clients particuliers

ESMA

(28//09/2018) L'Autorité européenne des marchés de valeurs mobilières (ESMA), a décidé d'étendre ses restrictions sur la vente, la distribution et la commercialisation des CFD.

La mesure mise en œuvre en août 2018 sera prolongée jusqu'à la fin du mois de janvier 2019.

La nouvelle ne surprend pas et réaffirme l'engagement de l'ESMA à remodeler le marché du trading au détail dans l'UE. Les brokers ont perdu des clients au Royaume-Uni et dans l’UE au cours des dernières semaines à cause des nouveaux plafonds de levier.

La justification fournie par le régulateur paneuropéen est la suivante : "Une préoccupation importante en matière de protection des investisseurs liée à l’offre de CFD aux clients particuliers continue d’exister". La mesure de renouvellement sera renouvelée à partir du 1er novembre et durera trois mois.

Changements marketing

L'ESMA a apporté un petit changement, car les courtiers ont eu du mal à intégrer le pourcentage de traders perdants chez certains fournisseurs de plateformes publicitaires.

Afin de résoudre le problème, l'ESMA a révisé le texte de divulgation obligatoire :

"[Insérer le pourcentage par fournisseur]% des comptes CFD de détail perdent de l'argent."

Les courtiers peuvent utiliser le nouveau format uniquement si le fournisseur tiers de publicités a une limitation de caractères qui empêche le broker de prendre en compte le format d'avertissement de risque précédent. La publicité doit obligatoirement être liée à une page où le message complet est affiché dans un endroit visible.

Conditions de trading des CFD

L'ESMA n'a pas modifié les dispositions initialement annoncées en mars dernier. L'effet de levier pour les principales paires de devises est toujours limité à 30:1. Les devises non-majeures, l'or et les CFD sur indices sont plafonnés à 20:1.

Les matières premières et les indices non majeurs sont limités à un maximum de 10:1. Les actions individuelles requièrent une marge de 20% ou 5:1 et les crypto-monnaies ne peuvent être offertes qu'avec un ratio de 2:1.

La mesure de renouvellement de l'ESMA sera adoptée dans les prochaines semaines. Après la traduction officielle dans toutes les langues de l'UE, le régulateur publiera la mesure au Journal officiel de l'UE.