Enquête d'Investment Trends sur le trading de CFD en Australie

Investments Trends

(20/10/2015) Investment Trends, l'une des principales sociétés d'études du comportement des investisseurs et de données de trading au détail des courtiers, a publié son rapport annuel pour l'Australie. Le document est le résultat d'une enquête auprès de 15.000 traders de CFD (Contrat pour différence).

Le rapport montre qu'une paire de brokers CFD se démarquent - IG et CMC Markets ont une fois de plus affirmé leur domination en Australie. Le duo maintient une vaste avance sur les concurrents avec près de 56 % de parts de marché.

Les turbulences sur le marché des changes ont eu un certain impact pour un petit nombre de traders, mais la grande majorité des traders ont été épargnés par la crise du franc suisse. Au contraire, la volatilité du forex aurait eu un impact positif sur l'intérêt des traders envers le forex.

Le nombre de trader de CFD actifs en Australie (43.000) a augmenté de 1.000. La popularité des CFDs peut être attribuée à une volatilité accrue dans un certain nombre de marchés actions et matières premières.

Quant au nombre de clients potentiels, qui est défini par les personnes qui ont l'intention de placer leur première transaction de CFD cette année, le chiffre (15 000) a augmenté de 25 % en 2015 par rapport à l'année dernière.

Comme le nombre de traders augmente, les courtiers cherchent à comprendre les principales attentes des traders qui souhaitent ouvrir un compte de trading. Investment Trends constate que près de 50 % des traders sont à la recherche d'un nouveau courtier.

Selon le document, le facteur clé qui influencera leur décision est le trading des CFDs actions. Ce facteur dépasse la deuxième attente qui est l'offre de prix des courtiers.

Les deux principaux fournisseurs de services de trading de CFD en Australie continuent d'étendre leur avance. Ils détiennent maintenant une part de 56 % du marché, qui est en hausse de 50 % depuis l'année dernière.

CMC Markets offre déjà le trading des CFDs actions en Australie, contrairement à IG qui n'offre pas encore sa suite complète comme au Royaume-Uni et dans d'autres parties du monde.

CMC Markets