Introduction en bourse du courtier Plus500 le 23 juillet

Plus500

(Lundi 8 juillet 2013) Plus500 espère lever 50 millions de dollars avec son introduction en bourse, valorisant l'entreprise à environ 225 millions de dollars.

Le courtier de contrat pour différence Plus500 ne perd pas de temps pour son introduction en bourse. La société rencontre en ce moment des investisseurs potentiels avant de planifier son prix d'introduction en bourse le 23 juillet, le trading des actions devrait commercer le 24 juillet sur le marché AIM de Londres selon les informations du site web du London Stock Exchange.

Quand une entreprise prévoit de s'inscrire sur une bourse, elle présente généralement les détails de la société aux investisseurs institutionnels (principalement) comme les gestionnaires de fonds communs de placement et de fonds spéculatifs. L'émetteur (Plus500 dans ce cas) espère que ces investisseurs achèteront une partie des actions de la société et qu'ils seront actifs dans le trading des titres après l'introduction.

L'offre de Plus500 sera ce que l'on appelle une offre combinée primaire et secondaire avec une émission de la moitié des actions de la société et l'autre moitié allant à certains des actionnaires existants.

Qui sont les actionnaires de Plus500 ?

Le principal actionnaire est le directeur général Alon Gonen qui détient environ 40 %. Gonen et le PDG de Plus500 PDG Gal Haber (actionnaire de 14 % des parts) avaient déjà travaillé ensemble. Selon le journal économique israéliens Globes, Gonen et Haber avaient également co-fondé Interlogic Ltd qui opère en ligne avec Play65, un site de backgammon. Deux autres co-fondateurs de Plus500, Shimon Sofer et Elad Ben Itzhak, détiennent 14 % chacun. Omer Elazari et Shlomi Weizmann détiennent chacun environ 8,5 %.